Skip to content Skip to sidebar Skip to footer

Doctissimo a-t-il revendu des données : l’enquête !

D’après l’ONG Privacy International, certains sites web de finance utilisent des publicités dans le but de récolter les données personnelles des visiteurs d’une façon complètement illégale. La société s’est donc lancée dans une compagne contre les sites européens qui donnent des informations médicales et apparemment, Doctissimo (groupe TF1) en fait partie.

La revente illégale des données chez Doctissimo

En effet, l’ONG Privacy International accuse le site médical Doctissimo d’abuser de son pouvoir et de dévoiler les informations personnelles de ses utilisateurs qui sont assez sensibles vu que c’est un site médical mais aussi qui ont, pour la plupart, étaient récoltées de façon complètement illégale. L’ONG a déposé une plainte auprès de la CNIL le 26 juin 2020 et depuis, plus de nouvelles.

L’ONG Privacy International porte de nombreuses accusations sur Doctissimo depuis son dernier contrôle en avril et les accusations concernent :

  • l’accès aux informations personnelles via les publicités ;
  • le partage des informations avec plus de 550 partenaires ;
  • l’abus de pouvoir en partageant les données sensibles des utilisateurs.

Pour le moment, la CNIL a affirmé qu’il y avait une plainte contre Doctissimo mais il n’y a rien de nouveau depuis des jours, en attendant que des déclarations soient faites sur les accusations en question.

Laisser un commentaire